Subscribe to
Opera Today

Receive articles and news via RSS feeds or email subscription.


facebook-icon.png


twitter_logo[1].gif



9780393088953.png

9780521746472.png

0810888688.gif

0810882728.gif

Recently in Commentary

Jac van Steen in Conversation

Last year’s Strauss anniversary year — 150 years since his birth — offered, at least in the United Kingdom, a typical number of opportunities and frustrations.

Jonathan Dove’s Flight, Opera Holland Park

On 6 June, Jonathan Dove’s Flight touches down in Kensington, west London. Opera Holland Park is to stage the first London production of Dove’s operatic presentation of the real-life story of Mehran Karimi Nasseri, the Iranian exile who, lacking residency rights or refugee status, was forced to live in the departure lounge of Terminal One at Charles de Gaulle Airport for 18 years.

San Diego Opera Celebrates 50 Years of Great Singing

San Diego Opera, the company that General Manager Ian Campbell had scheduled for demolition, proved that it is alive and singing as beautifully as ever. Its 2015 season was cut back slightly and management has become a bit leaner, but the company celebrated its fiftieth season in fine style with a concert that included many of the greatest arias ever written.

Kathleen Ferrier Awards, Wigmore Hall

Kathleen Ferrier may have been one of the world’s finest contraltos but this year’s Kathleen Ferrier Awards Final, held at the Wigmore Hall, was all about lyric sopranos.

World Premiere of Jennifer Higdon’s opera Cold Mountain at Santa Fe Opera this August

East Coast Premiere at Opera Philadelphia next season. Performances from Cold Mountain at the Guggenheim in New York this Monday, March 30.

Winners of the Metropolitan Opera National Council Auditions Announced

Five Young Singers Named Winners of the 2015 Met National Council Auditions, America’s Most Prestigious Vocal Competition

A Chat with Julia Noulin-Mérat

Julia Noulin-Mérat is the principal designer for the Noulin-Merat Studio, an intrepid New York City production design firm that works in theater, film, and television, but emphasizes opera and immersive site-specific theatre.

Mirabai: New opera, holograms and eternal love

A brand new opera — especially one that is groundbreaking— can really put an opera company on the map. British composer Barry Seaman’s stunning new work, Mirabai, which explores the story of the free thinking, mystic 16th century Hindu princess, Mira, is ambitious on many levels — artistically, technically and creatively.

Bampton Classical Opera Young Singers’ Competition 2015

Bampton Classical Opera has announced that applications are now open for the company’s Young Singers’ Competition 2015. This biennial competition was first launched in 2013 to celebrate Bampton Classical Opera’s 20th birthday, and is aimed at identifying the finest emerging young opera singers currently working in the UK.

A Chat with Anita Rachvelishvili

Anita Rachvelishvili recently performed the title role in Carmen broadcast by The Metropolitan Opera Live in HD. Here she drops by for a little chat with our Maria Nockin.

On The Death of Klinghoffer

This is a revised version of my review of the Sept 5th 1991American premiere of The Death of Klinghoffer, at the Brooklyn Academy of Music. The opera was first performed at Brussels’ La Monnaie the previous spring.

Dolora Zajick about her Institute for Young Dramatic Voices

"Although there are now more people on this planet than there have ever been before, there are fewer dramatic voices. Something is wrong with that equation. I thought there needs to be some sort of helping hand so that dramatic voices don’t fall through the cracks in the system as they advance through their various stages of development."

The Metropolitan Opera to cancel its Live in HD transmission of John Adams’s The Death of Klinghoffer scheduled for this fall

 

Anna Prohaska, one of Europe’s most promising sopranos

Anna Prohaska sings Sister Constance in Poulenc’s Dialogues des Carmélites at the Royal Opera House. In the same month, she’s also in London to sing a recital with Eric Schneider at the Wigmore Hall, and to sing Henze with Sir Simon Rattle at the Barbican Hall.

Garsington Opera’s 25th anniversary unites its past with its future

Garsington Opera celebrates its 25th anniversary this year.

Annapolis Opera’s 26th Annual Vocal Competitions

Baritone Brandon Coleman’s mother, Linda, knew that 3-year old Brandon would be a great singer when a stranger who had heard him, predicted it.

Barbiere Comes to Sin City

Professional opera returns to the Las Vegas Valley June 6th and 8th with performances of one of the best-known comic operas of all time, Gioachino Rossini's Il Barbiere di Siviglia.

Jean-Paul Scarpitta in Montpellier

I met with the embattled artistic director of the Opéra et Orchestre National de Montepellier not to talk about his battles. I simply wanted to know the man who had cast and staged a truly extraordinary Mozart/DaPonte trilogy.

Interview: Tenor Saimir Pirgu — From Albania to Italy to LA

Maria Nockin interviews tenor Saimir Pirgu.

Claudio Abbado, Italian conductor, dies aged 80

Italian conductor Claudio Abbado, former principal conductor of the London Symphony Orchestra, has died aged 80

OPERA TODAY ARCHIVES »

Commentary

01 Oct 2004

Le Monde on Film Makers and Opera

L'opéra au cinéma, entre chic et surprise LE MONDE | 30.09.04 | 14em5 La mise en scène d'opéra est, pour des cinéastes comme Benoît Jacquot, Atom Egoyan, Robert Altman... l'occasion d'expériences exceptionnelles. "Il y a dans l'opéra un truc qui...

L'opéra au cinéma, entre chic et surprise
LE MONDE | 30.09.04 | 14em5

La mise en scène d'opéra est, pour des cinéastes comme Benoît Jacquot, Atom Egoyan, Robert Altman... l'occasion d'expériences exceptionnelles.

"Il y a dans l'opéra un truc qui gratte le cinéaste" : Benoît Jacquot, qui vient de faire ses débuts de metteur en scène d'opéra avec Werther, de Jules Massenet, à Londres, souligne une évidence. Dès les débuts du cinéma, les collisions avec l'opéra n'ont pas manqué, depuis Géraldine Farrar, égérie du Metropolitan de New York engagée par Cecil B. De Mille pour Tentation (1915), ou Alla Nazimova jouant Salomé (1923), jusqu'à Sophia Loren, Aïaut;da au visage noirci chantant avec la voix de Renata Tebaldi (1953). La collaboration la plus célèbre du siècle entre une cantatrice et un metteur en scène n'unit-elle pas, quatre ans durant, Maria Callas et Luchino Visconti ? En cinq productions pour la Scala de Milan, dont la plus fameuse des Traviata (1955), le duo magnifique réinventa le chant et le spectacle.

Serait-ce de cet illustre exemple que revent les directeurs d'opéra qui, ces dernières années, convient de plus en plus les cinéastes pour de nouvelles productions ? On a beaucoup parlé de l'engagement du Danois Lars von Trier pour un Ring à Bayreuth en 2005. Las, l'auteur de Dogville (2003) a annulé. Au Los Angeles Opera, les pourparlers avec George Lucas pour une mise en scène du Ring - là encore - ont échoué. Les élucubrations informatiques du maître de La Guerre des étoiles ont été jugées trop couteuses.

"Le Ring par Star Wars, c'est le supermarché à l'opéra " Gérard Mortier regrette cependant les Contes d'Hoffmann qu'il envisagea un temps avec David Lynch, pour Salzbourg, ou le Pelléas avec André Delveau, qu'il a abandonné trop vite.

Si les projets avortés sont légion, c'est aussi parce que "les rythmes de l'opéra et du cinéma sont difficilement compatibles", précise Atom Egoyan. Depuis 1996, le cinéaste canadien d'origine arménienne travaille régulièrement à l'opéra. "A la sortie d'Exotica, en 1994, le directeur de la Canadian Opera Company m'avait contacté. Le film parle de voyeurisme, de désir frustré, de fétichisme, ce qui faisait de moi, à son avis, un choix naturel pour Salomé."

"UNE FUSION ABSOLUE"

Egoyan livra une Salomé spectaculaire, qui remporta un grand succès public et fut "une expérience extraordinaire". Son travail pour la scène et le cinéma paraît dès lors indissociable : "Dans tous mes films, j'ai travaillé sur la musique, utilisé des motifs pour représenter des personnages ou des idées. L'opéra permet une fusion absolue de tous les arts. J'y trouve, par exemple, l'occasion de me confronter aux questions d'art contemporain qui m'agitent. Sur scène comme dans des installations, on peut explorer le lien entre l'espace scénique et l'image."

Ou entre l'image et l'espace : ainsi le film de Robert Altman Un mariage (1978) renaîtra sur la scène du Chicago Lyric Opera, réinventé par le compositeur William Bolcom. S'il a déjà mis en scène deux opéras, le cinéaste américain s'avoue "agréablement surpris" par cette expérience originale : après avoir écrit le livret avec Arnold Weinstein, il va le mettre lui-meme en scène. "J'ai le film bien en mémoire, mais, franchement, j'ai une préférence pour le livret, confie-t-il à l'approche des répétitions, programmées début novembre. Il y avait quarante-huit personnages dans le film, nous en avons condensé un certain nombre et je trouve le résultat plus intense."

Vittorio Gassman ou Lilian Gish dans le film, Jerry Hadley et Catherine Malfitano sur la scène de Chicago. "Ce sont tous des acteurs, après tout", grommelle Robert Altman. La fameuse question de la direction des chanteurs n'agite pas davantage Atom Egoyan, qui se borne à préciser que "les limites physiques du chanteur doivent etre respectées".

Pour Marthe Keller, ce qui doit etre respecté avant tout, c'est la musique. L'actrice vient de passer haut la main l'examen du Metropolitan de New York avec un Don Giovanni présenté ce printemps et prépare pour septembre 2005 un Sophie's Choice, du compositeur anglais Nicholas Maw, à la Deutsche Oper de Berlin. "L'expérience de la scène et, d'une certaine façon, de la musique m'a appris la simplicité. Ce qui n'est pas le plus facile ! Mais je pense que le péril du cinéaste est paradoxalement son oeil, beaucoup plus développé que son oreille, qui l'incite à privilégier les effets au détriment de l'émotion."

A l'instar du théâtre à partir des années 1960, le cinéma aura-t-il à son tour pour mission de sauver l'opéra de la déshérence scénique et dramaturgique ? Le théâtre, en apportant une théorisation, avait renforcé le role du metteur en scène interprète capable de transcender l'œuvre par sa lecture. Le cinéma, qui utilise les instruments d'une société en prise directe avec l'image et l'information, saura-t-il éviter les miroirs aux alouettes ? Le mythe Callas-Visconti a sans doute encore de beaux jours devant lui.

Florence Colombani et Marie-Aude Roux

Catherine Malfitano

Send to a friend

Send a link to this article to a friend with an optional message.

Friend's Email Address: (required)

Your Email Address: (required)

Message (optional):