Subscribe to
Opera Today

Receive articles and news via RSS feeds or email subscription.


twitter_logo[1].gif



9780521746472.png

0810888688.gif

0810882728.gif

News

20 Dec 2004

Miah Persson Replaces Natalie Dessay in Mahler's Fourth

Fi de Natalie Dessay et des Brentano-Lieder de Strauss (dont le dernier, Amor, donne le titre de son dernier album, chroniqué sur ResMusica). Qu’importe, le public s’est pressé ce soir là, comme à chacun des concerts de cette intégrale Mahler (lire le compte rendu de la symphonie n°3 et de ce même concert, deux jours plus tôt, à Dijon). Composée lors de son dernier séjour en Italie la symphonie n°29 d’un Mozart d’à peine 18 ans est créée en 1774 à Salzbourg, qui connaît depuis deux ans le règne du Prince-Archevêque Colloredo. Myung Whun Chung a choisi de réduire son orchestre en « formation Mannheim » (moins de trente cordes) pour servir cette œuvre avec la légèreté et la fluidité nécessaire. L’ensemble est très énergique et homogène, et accentue le coté brillant de cette symphonie par le parti pris de tempi plutôt allant, malgré quelques fluctuations dans les départs de mouvements.

Miah Persson remplace Natalie Dessay
[Paris] Moment d'apesanteur
Genre : Scène / Concert / Festival Rédacteur : Maxime Kaprielian
pour ResMusica.com le 18/12/2004
Retour au format d'origine

Paris. Théâtre des Champs-élysées. 17-XII-2004. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Symphonie n* 29 en la majeur K. 201. Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n*4 en sol majeur. Miah Persson, soprano. Orchestre Philharmonique de Radio France, direction : Myung Whun Chung.

Fi de Natalie Dessay et des Brentano-Lieder de Strauss (dont le dernier, Amor, donne le titre de son dernier album, chroniqué sur ResMusica). Qu'importe, le public s'est pressé ce soir là, comme à chacun des concerts de cette intégrale Mahler (lire le compte rendu de la symphonie n*3 et de ce meme concert, deux jours plus tot, à Dijon). Composée lors de son dernier séjour en Italie la symphonie n*29 d'un Mozart d'à peine 18 ans est créée en 1774 à Salzbourg, qui connaît depuis deux ans le règne du Prince-Archeveque Colloredo. Myung Whun Chung a choisi de réduire son orchestre en " formation Mannheim " (moins de trente cordes) pour servir cette œuvre avec la légèreté et la fluidité nécessaire. L'ensemble est très énergique et homogène, et accentue le coté brillant de cette symphonie par le parti pris de tempi plutot allant, malgré quelques fluctuations dans les départs de mouvements.

[Click here for remainder of article.]

Recommended recording:

Soul & Landscape - Scandinavian Songs

[Note: Miah Persson appears next month as La Fortuna in Monteverdi's L'Incoronazione di Poppea at the Opéra National de Paris. Click here for details.]

Send to a friend

Send a link to this article to a friend with an optional message.

Friend's Email Address: (required)

Your Email Address: (required)

Message (optional):